Les sortilèges de la cité perdue : Preston et Child, éditions J’ai lu.

par

Les sortilèges de la cité perdue : Preston et Child, Éditions J’ai lu, 2015. Bon, bon, bon… Ou plutôt well, well, well puisque il s’agit d’auteurs américains et que l’histoire se déroule au… Lire la suite

Altessa : La dernière saison des éclairs

par

  Me voilà plongé aujourd’hui dans de la littérature jeunesse. Jeunesse et Québécoise, ne serait-ce que pour respecter les éditeurs et les auteurs qui s’ingénient à organiser des concours avec leurs œuvres en… Lire la suite

L’elfe de glace et de feu

par

Elle occupe une place à part dans le panthéon des artistes à qui je voue une vénération un brin excessive : celle de la plus inclassable. Exigeante sans être absconse, subtile sans être… Lire la suite

La hiérarchie des genres, keskecé ?

par

En l’an de grâce 1648, artiste-peintre ou sculpteur étaient des métiers à part entière. Peut-être un peu moins rentables que certains, mais plus que d’autres. Pas spécialement mal vus, en tout cas. Et… Lire la suite

Le Chant de la Mer (Tomm Moore)

par

Il y a les gens qui, en grandissant, cessent de regarder des dessins animés. Je n’ai jamais pu. J’observe en général avec intérêt tout ce qui se fait en la matière, que ce… Lire la suite

Umberto Eco : Le Nom de la rose

par

Le Nom de la rose Umberto Eco 1982 Grasset En l’an de grâce 1327, sur fond de rivalité entre le Saint Empire Romain Germanique et la Papauté, une controverse théologique est sur le… Lire la suite

Death Vigil ( Stjepan Sejic)

par

Cela fait déjà un moment que le travail de Stjepan Sejic, jeune artiste ultra productif de 33 ans, est connu des amateurs de comics et au-delà. Au point que, bien que je ne… Lire la suite

  • Follow Menderes on WordPress.com